Imprimer E-mail

Le CIF (Congé Individuel de Formation)

Sont concernés les salariés en CDD ou CDI, intérimaires, demandeurs d'emploi. Des conditions d'ancienneté existent : ainsi un salarié en CDI devra avoir travaillé pendant 2 ans à temps plein, dont un an dans l'entreprise actuelle. Les demandeurs d'emploi peuvent demander à bénéficier d'un CIF s'ils viennent de terminer un CDD.

Principe :

Le CIF permet de suivre pendant un an à temps plein ou 1200 heures maximum, à temps partiel, une formation de son choix, pendant le temps de travail. Le congé pour validation des acquis de l'expérience et le congé examen (24 heures maximum) peuvent eux aussi être pris en charge au titre du CIF.

Prise en charge :

Elle est assurée par l'organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (Fongecif ou Opca) auquel cotise votre entreprise. Si le dossier est accepté, la rémunération, le coût de la formation, les frais de transport et les frais d'hébergement seront susceptibles d'être pris en charge. Dans la pratique, les organismes collecteurs privilégient souvent les formations reconnues. Au Cnam, il s'agit des diplômes nationaux LMD, des titres RNCP et des titres d'ingénieur.

Modalités :

Convenez d'un rendez-vous avec l'organisme collecteur (Fongecif ou Opca) qui vous conseillera dans les démarches à effectuer.