L'alternance

L'alternance, le choix de la réussite ! 

La formation en alternance permet de pouvoir à la fois étudier et travailler en entreprise pendant toute la durée de sa formation. Ce mode de formation se présente comme un levier d’accès très efficace pour intégrer le monde professionnel rapidement.

Comment faire ?

En recrutant une personne en contrat d’alternance, l’entreprise participe à sa formation, lui apprend un métier, l’intègre à la vie de l’entreprise et prend en charge le coût de sa formation.


L'élève en alternance peut alors intégrer une entreprise en choisissant 2 types de contrats :

Le contrat de professionnalisation

Ce contrat d'alternance conclu avec un employeur s’adresse aux étudiants âgés de 16 à 25 ans, et aux demandeurs d’emploi âgés de plus de 26 ans. 
L’alternant signera un CDD avec son employeur, souvent d’environ 12 mois pouvant être prolongés à 24 mois. 

L'objectif est de favoriser l’insertion professionnelle. Si ce n’est pas une obligation, l’alternant est souvent embauché en CDD ou CDI à l’issue de son contrat. 

Les rémunérations en contrat de professionnalisation dépendent de l’âge de l’étudiant et évoluent de la manière suivante :

  • Moins de 21 ans : la rémunération sera d’au moins 65 % du SMIC
  • Entre 21 et 26 ans : la rémunération sera d’au moins 80 % du SMIC
  • Plus de 26 ans : la rémunération sera d’au moins le SMIC

Le contrat d'apprentissage

Ce contrat concerne les jeunes âgés de 16 à 30 ans qui alternent formation et période en entreprise.

L’apprenti doit obligatoirement suivre 400 heures de formations et la durée de son contrat d’apprentissage peut varier de 1 à 3 ans.

Le jeune sera obligatoirement suivi par un maître d’apprentissage, afin de lui transmettre toutes les connaissances nécessaires à l’obtention du titre ou diplôme préparé et faciliter son insertion professionnelle.

La rémunération varie selon l’âge et le niveau d’étude de l’apprenti :

  • Moins de 18 ans : au moins 27 % du SMIC la première année - au moins 39 % du SMIC la deuxième année
  • Entre 18 et 20 ans : au moins 43 % du SMIC la première année - au moins 51 % du SMIC la deuxième année
  • Entre 21 et 25 ans : au moins 53 % du SMIC la première année - au moins 61 % du SMIC la deuxième année
  • 26 ans et plus : 100 % du SMIC